La Longue Descente vers l’Enfer

Où allons-nous ? Vers quoi ? Que nous réserve-t-on ?

Préparez une tablette de chocolat, ou une bouteille, la suite n’est pas réjouissante. Non l’avenir n’est pas réjouissant non.

Doomer Doomer Sad GIF - Doomer Doomer Sad Depressed - Discover & Share GIFs

Pénuries, énergie raréfiée

La situation actuelle est marquée par les pénuries : semi-conducteurs en premier lieu, mais aussi matières premières, envolée des prix de l’énergie, et les simagrées de nos ministres n’y changeront rien sinon la date. J’ai déjà fait un article sur le pic pétrolier, je vous redirige vers celui-ci. Mais le pétrole n’est pas la seule ressource dont on va manquer. Ces différentes hausses et pénuries, surtout sur l’énergie, auront un impact sur le prix de la nourriture. On sait déjà que le gazole est plus cher qu’avant les gilets jaunes. Les prolos n’ont rien et auront encore moins. Oh well, en parlant de ça…

Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a

Le paragraphe précédent n’est pas très original ni franchement constructif, et ce que vous attendez, ce que nous voulons, c’est du scandale, du complot, alors contentons la foule et faisons des conjectures scandaleuses.

Où en sommes-nous actuellement ? Mise en place d’un système de traçage biométrique par le pass sanitaire, dont nos énarques se sont déjà gargarisés de pouvoir s’en inspirer pour tous les supplices qu’ils pourront imaginer. J’ai je crois déjà parlé de pass écologique, l’étape suivante évidente, je rappelle qu’à l’heure actuelle les voitures sont peu à peu bannies des villes. Bientôt, elles seront bannies tout court, hormis les voitures électriques, viables uniquement pour quelques privilégiés urbains. Mais en parlant d’électricité, regardez un peu votre compteur. Est-ce un Linky ? You are fucked. Ce compteur qui ne provoque probablement pas de maladie quelconque mais vous surveille sans doute, sera utilisé pour contrôler votre consommation électrique, pour votre bien évidemment. Vous serez rationné ou puni. Ainsi il faudra une voiture électrique, mais pour pouvoir la charger, il faudra une maison hors de prix ultra isolée qui coûte peu en chauffage. Cela vous permettra d’économiser quelques points sur votre crédit écologique et de commander un Tacos à la viande sur votre plateforme de livraison favorite, livré par un esclave métèque, la diversité est une richesse, en vélo-Hidalgo (volé, donc).

https://media.wired.co.uk/photos/606d9c9fef15037f58853495/16:9/w_1280,c_limit/chinasocialcredit.jpg

Les autres ? Lol, who cares. Les autres, ils n’auront pas de voiture, pas sans frauder en tout cas. Ils iront au boulot à pied, leur boulot à 30 bornes parce qu’ils sont trop pauvres pour habiter plus près. Oh et les logements mal isolés ? Démolis ou interdits, dehors les manants polluants ! Vous allez crever la dalle. Vous allez gratter la terre, vos gosses s’entretueront s’ils ne se tuent pas. Mais ils pourront être genderfluid et écouter des lesbiennes leur apprendre comment on se masturbe correctement le clitoris. Se marier et se reproduire ? S’aimer ? Mais enfin, on est en 2024. Oui, le futur est tout proche.

Now is the time for a 'great reset' of capitalism | World Economic Forum

Le great reset ? Oui. C’est bien ça le plan.

L’économie du servage

Gvail Tunberg a écrit plusieurs articles pour expliquer comment l’affaire Covid et les restrictions ont permis de camoufler et mitiger une crise énergétique. On a laissé un max de gens travailler chez eux et fermé les magasins, gros arrêt de la consommation et du déplacement, pas besoin d’essence ou de ressource. Pendant ce temps, Gilbert qui gère le bistrot au coin de la rue, mettra très bientôt clef sous la porte, dans un scénario optimiste. Heureusement, l’Etat payera (ou pas). Pendant ce temps, Amazon et autres MegaCorps continuent de s’envoler. Vos revenus diminuent mais pas les leurs. L’immobilier ? Vous louerez (au mieux). La bagnole ? Vous louerez (au mieux). Votre santé ? Abonnement biannuel chez Pfizer et Moderna, l’embarras du choix. Avec un peu de chance, vous louerez aussi votre corps, les autres le vendront peut-être.

Books - Joel Kotkin

On s’est moqués des hippies et bobos qui s’achetaient des tiny houses ou vivaient dans des vans, mais au moins ils possèderont un petit quelque chose. Les autres seront les putes, excusez mon langage fleuri, les putes de leurs propriétaires, de leur banque ou que sais-je. Retour au Moyen-Age mais sans les armures, sans les églises, sans Arthur, sans amour courtois. Je vous passe le couplet sur la tronche de nos dirigeants actuels.

Se soigner ? Plutôt crever

Autre phénomène intéressant pendant cette crise covid, les infrastructures de soin ont été améliorées. Ah, non… Les lits de réa ? on en a fermé. Recruter du personnel ? On le vire s’il refuse le chantage. Du coup des services fermes. Tant pis pour les prolos, ils n’avaient qu’à pas être malades. John Michael Greer, dans The Long Descent explique que dans l’effondrement, les états suppriment progressivement les couches de superflue. L’homosexualité en Afghanistan ? ça coutait trop cher. Vos maternités et hôpitaux de campagne ? Mais enfin, un pognon de dingue ! Habile, on camoufle la destruction (inévitable) de ces services derrière les antivaxs, et on rejette la faute ailleurs. Habile, franchement, chapeau. Et la sécu ? Supprimée bientôt. Vous ne me croyez pas ? Eh bien, je vais devoir payer les tests, en pleine pandémie, en payant des impôts, allons allons.

Cette mascarade vaccinale n’est qu’un coup de génie pour appliquer un Great Filter : il y aura les Elevés, ceux qui ont cru, qui auront le droit de consommer, de se soigner, et les Vilains, les hérétiques, qu’on exclue du cercle de la Civilisation et du privilège. Vous êtes piqué ? Inutile de se réjouir, ce coup de filtre n’est que le premier Great Filter. Tôt ou tard, vous serez filtré aussi. Après tout, vous devez bien avoir un vice qui justifiera votre exclusion. Non messieurs-dames, vous ne ferez pas parti de l’Elite juste pour avoir cru aujourd’hui. Vous gratterez le sol avec moi.

Pour le peu de services de soin qui survivront, leur qualité est déjà médiocre, elle diminuera encore. Il vaudra bientôt mieux accoucher chez soi, avec la guérisseuse (complotiste donc) qu’à l’hôpital. Enfin, si l’on a un chez soi.

Du Panoptique au flicage universel

Le futur sans énergie vous effraie ? Ma foi, c’est que vous n’avez pas bien pensé l’alternative. Le flicage généralisé. La mort du Soi. Aux USA est discuté un projet pour pouvoir surveiller toute transaction supérieure à 600 euros, et partout le liquide disparait. Pas de liquide, pas de black, pas de fraude, pas de marché noir. Pas de liberté. Ils feront de vous une fourmi ouvrière, contrôlable et corvéable à merci. Cerveau pucé, vous n’existerez plus, vos pensées ne seront plus votre. Imaginez, des pubs Amazon injectées directement dans le cerveau, sans adblocker possible. Matrix était kitsch, mais vous serez bien transformé en ressource directe, non pour des robots mais sans doutes pour alimenter la vie éternelle de quelques élites. Alors franchement, la chute de la civilisation industrielle, moi je préfère.

Vous êtes du bétail, vous êtes déjà castré, ne reste qu’une question : êtes-vous une vache à lait, ou à viande ?

Vous avez peur de mourir ou vous vous inquiétez pour votre retraite ?

Top 30 Issou GIFs | Find the best GIF on Gfycat

Vous ne me croyez pas, vous êtes optimiste ? Tant pis pour vous.

Funny Friday: What chapter of Revelation - Happy, Healthy & Prosperous

Partager

Vous aimerez aussi...